LinkedIn, merci d'avoir rompu avec twitter
Générations de leads sur Facebook ? Vous avez 15 minutes...

2012, année de crise, de transition ou de surplace pour le monde du web ?

Linkedin twitter designAu cours de cette année 2012 le monde du web a finalement connu peu de véritables ondes de choc. Un vrai-faux Buzz Pinterest en Q1, une vrai fausse fronde contre Facebook (ah ces unes pseudo-journalistiques sur la cabale anti-Zuckerberg), un vrai faux retour de Yahoo!, une vraie fausse décadence de Google ou d'Apple, un vrai faux triomphe du modèle 100% app avec le milliard d'Instagram, une vraie fausse victoire du HTML5 et des Web Apps suivie de leur vraie fausse défaite.

Bien sur, le contexte économique houleux n'a certainement pas favorisé les grands changements de tendance, et pour moi 2012 a finalement été l'année de la consolidation avant tout autre chose. Twitter a montré qu'il n'est pas qu'un effet de monde, Facebook que tout le monde s'adapte sans trop de difficulté à ses revirements d'ergonomie et de CGU faute de concurrent sérieux, Linkedin qu'il continue de croître inlassablement et Foursquare qu'il avance peu à peu vers la voix de la monétisation (bien que trop peu à mes yeux). On le sait les confirmations font rarement vibrer les foules.

Du coup on a tous essayé de trouver un peu de sensations avec du côté du hardware. Mais même là, malgré la forte croissance du nombre de mobinautes, le Google Notebook à fait pschitt, les copycats n'ont pas dépassé l'iPad, Android et iOS poursuivent leur évolution sans révolution, RIM continue de chercher le nord et seul Windows Phone a su accélérer un tant soit peu mes pulsations de geek assoupi.

Mais après tout, une année de calme, ce n'est pas plus mal pour cette industrie du web d'ordinaire si instable. Cela permet de consolider les bases, d'aiguiser les business models et de montrer au monde entier que le Web fait tout simplement partie intégrante du paysage économique mondial et pour longtemps.

Les plus affectés par ce calme plat furent finalement Géraldine et Loic Le Meur qui ont du se rabattre sur un thème "très 2006" pour ce @leWeb 2012 : l'Internet des objets. Pas très grave me direz-vous, cet excellent événement finira sans nul doute sold-out...

Commentaires