Previous month:
avril 2017
Next month:
octobre 2017

Retour d'expérience : 6 mois avec mon OnePlus 3T

Oneplus 3tAprès avoir longtemps cherché le smartphone qui me convenait le mieux, j'ai acheté en février dernier le OnePlus 3T.

Avant de vous partager mon retour d'expérience, voici les raisons principales qui avaient motivé mon achat : 
- Double SIM : désolé Apple et Samsung, tant que vos modèles ne seront pas double SIM en Europe, je n'achèterai pas vos flagships. Il est en effet impensable pour moi d'avoir deux smartphones (perso et pro) sur moi
- Dash Charge : la recharge rapide propriétaire de OnePlus était annoncée comme très performante (60% en 30 minutes). Un vrai plus pour moi.
- Son prix : Pour moins de 500€, les specs du OnePlus 3T étaient imbattables (processeur, RAM, 64Go, écran, photo...)
- Un OS Android épuré : Mac addict depuis 20 ans et très peu adepte des couches Android de Samsung ou Huawei, le choix de OnePlus de coller au plus près du design Android Stock me convenait parfaitement.
 
6 mois après, je ne regrette absolument pas mon achat. Mon 3T est endurant (fabuleuse Dash Charge), rapide et  stable. Même si la gestion Double SIM pourrait être améliorée nativement, j'apprécie vraiment le fait de pouvoir gérer mes activités professionnelles et perso de manière distincte sur un même téléphone via 2 comptes Google dédiés. 
Le dynamisme de la communauté d'utilisateurs et la réactivité des équipes est également assez appréciable et rappelle les premiers jours d'iOS. De nombreux bugs sont identifiés et corrigés en quelques semaines et les avancées sont publiquement communiquées via les forums et twitter. L'appareil photo a ainsi été logiciellement optimisé et j'ai vraiment ressenti une nette amélioration.
Enfin la qualité matérielle du téléphone est de très haute qualité, les appareils étant très certainement assemblés dans les mêmes usines chinoises que d'autres modèles au prix 2 fois plus élevé.

Vous l'aurez compris, je suis réellement ravi de mon achat et vais en profiter pleinement durant les prochains mois, sous l’œil agacé des mes collègues qui doivent recharger leurs 2 iPhone toutes les 4 heures...